Histoire du basset Freischutz, 59

Par contre, si le n° 8 est effectivement le portrait d’un basset — celui du producteur de cinéma vénézuélien Melchior Aristotelès qui voit en lui le seul vrai successeur de Rin Tin Tin — ce basset ne s’appelle pas du tout Optimus Maximus mais répond au nom, beaucoup plus sonore, de Freischütz.

(Extrait CH. LIX, Hutting, 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.