Histoire du capitaine qui explora la Nouvelle-Guinée, 80

 

Cette carte du Pacifique fut rapportée par le capitaine Barton qui, à la fin du siècle dernier, étudia les périples d’une de ces tribus de Nouvelle-Guinée, les Motu de Port Moresby, périples qui ne sont pas sans rappeler la kula des Trobriandais. Barton, de retour à Londres, offrit sa trouvaille à la Bank of Australia qui avait partiellement subventionné son expédition. La banque l’exposa quelque temps dans l’un des salons de réception de son siège social, puis en fit cadeau à son tour à la Fondation nationale pour le Développement de l’Hémisphère Sud, agence semi-privée destinée à recruter des émigrants pour la Nouvelle-Zélande et l’Australie. La Fondation fit faillite à la fin des années vingt et la carte du Pacifique, mise en vente par le liquidateur judiciaire, finit par être signalée à Bartlebooth qui l’acheta.

(Extrait CH. LXXX, Bartlebooth, 3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.